NIEVRE NUMERIQUE

Particuliers

puceComment ça marche ?

Découvrir le réseau expliqué en vidéo et en image

Retrouvez la vidéo de présentation du réseau
Schéma général de fonctionnement du réseau

Le dégroupage

Le réseau téléphonique existant en France est la propriété de Orange. Il n’est pas possible économiquement, pour un nouvel opérateur, de le répliquer intégralement. Donc l’accès direct, pour un nouvel opérateur de télécommunications, passe par la partie terminale du réseau qui est la ligne de l’abonné depuis le répartiteur. Pour que les opérateurs puissent gérer de bout en bout le réseau qui les relient à leurs clients et construire des offres différenciées, l’opérateur historique doit fournir à ses concurrents un accès direct à sa boucle locale : c’est le dégroupage de la boucle locale.

Deux possibilités de dégrouper
- Le dégroupage " total" consiste en la mise à disposition complète de la ligne téléphonique entre le central et le foyer. L’utilisateur final n’utilise plus les services du réseau de Orange, mais celui du nouvel opérateur.
- Le dégroupage " partiel consiste en la mise à disposition à l’opérateur tiers de la bande de fréquence " haute " de la ligne téléphonique pour le service ADSL. Le téléphone reste assuré par Orange sans aucun changement.

La « Tête de Réseau »

JPEG

Le local « Tête de Réseau » est situé à Nevers dans le site de l’ancienne caserne François Pittié et contient les principaux équipements actifs nécessaires au fonctionnement des services en haut débit.
Cette salle climatisée, équipée en énergie secourue, permet de fournir les principaux services :
- La livraison des lignes d’accès en mode Internet Protocol (IP) qui est un protocole utilisé pour le routage des paquets sur les différents supports du réseaux xDSL (cuivre), FTTB (fibre optique), WiMAX (radio).
- La fourniture du flux en transit.
- L’hébergement des équipements des clients du réseau NiverTel que sont les opérateurs
- La fourniture d’un nœud d’échange (GIX) permettant à des opérateurs réseau d’échanger du trafic IP et interconnecter leurs réseaux.
- Une Interconnexion au réseau national d’Axione.

Le WiMax

C’est une technologie radio qui complète le dispositif de dégroupage lorsque l’abonné est domicilié trop loin du central téléphonique (NRA). Concernant le réseau haut débit d’initiative publique de la Nièvre, Nièvre Numérique a fait appel à cette technologie, chaque fois qu’il n’a pas été possible d’apporter le haut débit par l’adsl filaire, notamment dans les zones rurales et semi-urbaines. Cependant, dans les zones particulièrement vallonnées, il arrive que le WiMax ne puisse pas répondre à la demande de couverture haut débit. Cela représente dans notre département 0,83 % de la population. C’est la raison pour laquelle, Nièvre Numérique a accepté que soit proposée une offre satellite spécifique pour le réseau.

Le WiMax est une technologie (même si la technique de la radio a une centaine d’années d’existence) et largement utilisée partout en Europe et dans le monde. Elle est performante, propose un débit confortable et illimité. Comme toute technologie, elle est évolutive et permettra, dès que la loi française en donnera l’autorisation, la mobilité. Les stations de base du réseau sont équipées de la norme 802.16.e, anticipant cette possibilité de mobilité.

Le déploiement des stations de base est strictement encadré par la réglementation et Nièvre Numérique, comme son délégataire NiverTel, la respecte.

- "Qu’est-ce que le WiMax" - fiche de la Direction territoriale Ouest du Cerema (696 Ko)
- NiverTel met à votre disposition des vidéos de présentation et de démonstration du WiMax. En savoir plus

La technique BT-HTA

Nièvre Numérique a été précurseur en France de cette technique qui consiste au portage de la fibre optique sous la nappe de fils électriques moyenne tension, en utilisant les appuis communs électriques (poteaux). Un partenariat entre Nièvre Numérique, NiverTel, le SIEEEN (Syndicat Intercommunal d’Energies d’Equipement et d’Environnement de la Nièvre) et ERDF (Electricité Réseau Distribution France) a permis une première expérience sur la liaison St-Pierre-le-Moûtier-Chantenay-Saint-Imbert.

Cette technique est déployée par d’autres DSP (Délégation de Service Public) en France et des pays européens car elle permet de faciliter le déploiement de la fibre optique dans les zones rurales.

- Présentation par NiverTel (mai 2009 - pdf 23 Mo)

- Présentation par Nièvre Numérique en anglais (mai 2009 - pdf 4 Mo)

- Panneau sur la pose de fibre optique sur câble électrique (en anglais) (581 Ko)

Les fiches techniques

- La fiche conseil en cas de connexion interrompue (1 Mo)

- Fiche technique N°4 - Domaine public et haut débit (octobre 2009 - pdf 468 ko)
- Fiche technique N°3 - Les acteurs du réseau (avril 2009 - pdf 446 ko)
- Fiche technique N°2 - Les technologies du réseau (février 2009 - pdf 388 ko)
- Fiche technique N°1 - WiMax (mai 2008 - pdf 1,3 Mo)