NIEVRE NUMERIQUE

Nièvre numérique

puceQui sommes-nous ?

Nièvre numérique, syndicat mixte ouvert, a été créé en 2006 par le Conseil départemental de la Nièvre et Nevers Agglomération. Depuis 2018, il accueille en son sein les communautés de communes nivernaises. Cette collectivité est en charge de l’aménagement numérique du territoire. C’est également l’autorité délégante pour la délégation de service publique de communications électroniques haut débit mise en œuvre depuis 2007 pour une durée de 20 années. C’est NiverTel, société délégataire issue d’Axione filiale du groupe Bouygues Construction qui exploite et commercialise le réseau public départemental fibre optique d’initiative publique de 1ère génération.

Si une part de la population nivernaise ne ressent pas le besoin d’un accès à Internet Très Haut Débit, une autre partie qui en est dépendante pour son travail, sa santé, sa formation, ses loisirs, y voit une forme de ségrégation. Le désarroi des citoyens sous-dotés en capacité de connexion est compréhensible. Des quartiers, des hameaux, où l’adsl ne passe pas assez ou pas du tout, des villes où le haut débit ne suffit pas à visionner des films, des coupures fréquentes qui empêchent les transactions ou la consultation de simples mails… Les situations sont diverses et la fracture numérique s’installe alors même que les réseaux et les nouvelles technologies sont présentées comme un des leviers de désenclavement et d’attractivité des territoires. Depuis septembre 2012, l’objectif est désormais clair : priorité aux déploiements de câbles fibre optique pour raccorder les foyers au très haut débit d’ici 2020.

C’est l’objectif du projet Nièvre THD qui est de permettre aux foyers nivernais d’accéder à une offre de connexion internet THD à l’horizon 2020 (ndlr THD = débit minimum de 30Mbit/s).

L’opérateur privé Orange a commencé à déployer son propre réseau fibre optique FTTH sur Nevers en 2015 dont l’achèvement sur 12 communes de Nevers Agglomération doit constituer un parc d’environ 35 000 prises optiques.

Le projet d’initiative publique Nièvre THD, dont Nièvre numérique est le maître d’ouvrage, repose sur un mix technologique qui concerne toutes les communautés de communes du département. Le réseau public départemental fibre optique d’initiative publique de 1ère génération constitue un socle pour la connexion de 19 centraux optiques avec un premier parc de plus de 46 000 prises pour accéder aux offres grand public internet fibre optique des opérateurs nationaux.

De plus, plusieurs communes vont bénéficier d’une montée en débit par la construction de liaisons fibre optique qui alimenteront des armoires adsl dans les cœurs de villages et des centraux téléphoniques.

Les prises FTTH de Nevers Agglomération ajoutées aux prises FTTH d’initiative publique auxquelles on peut ajouter plus de 9 000 lignes téléphoniques rattachées aux centraux téléphoniques dans un rayon d’un kilomètre qui ont des débits de l’ordre de 30 Mbit/s, constitueront un parc de 90 000 accès THD filaires (réseaux fibre optique + réseau téléphonique Orange).

Pour étendre plus largement l’accès internet à 30 Mbit/s, la couverture wimax 10 Mbit/s évoluera en THD Radio 30 Mbit/s par l’équipement de nouvelles antennes radio avec le soutien financier de la Région.

Le mix de ces technologies portera la capacité d’accès internet THD de la Nièvre à plus de 100 000 locaux et réduira au maximum le recours aux solutions satellites THD annoncées pour 2020 et destinées aux locaux isolés.

Voir les statuts de Nièvre numérique (format pdf - 473 Ko)

Découvrir la plaquette du Plan France Très Haut Débit (format pdf - 813 Ko)

Découvrir la plaquette commerciale d’Axione (format pdf - 4 Mo)